Aide au choix des outils

Renseignez votre profil sur la plateforme

Aidez-nous à vous accompagner en remplissant votre profil. Les questions que nous vous posons nous permettent de mieux filtrer les outils numériques de la plateforme et de vous proposer des comparaisons d’outils plus pertinentes pour vous

Nos 10 conseils pour trouver votre outil

Les outils numériques, ça n’est pas que pour les riches ; il faut se sortir cette idée de la tête ! Certains outils sont bien évidemment coûteux, voire hors de prix pour des petites exploitations (et même des grandes), mais commencer par petits pas, avec des outils numériques simples et/ou gratuits permet de se rendre compte de ce dont on a vraiment besoin.

De nombreux outils d’aide à la décision (OAD) et applications mobiles sont gratuites ; emparez-vous en. Des images satellites à haute résolution sont mise à disposition gratuitement sur certaines plateformes. Apprenez à vous en servir pour mettre en évidence des différentes entre vos parcelles (et à l’intérieur de ces parcelles). Allez récupérer des historiques d’images de vos parcelles pour étudier la façon dont vos parcelles ont été remembrées. Et bien d’autres encore… Démarrez simple et rajoutez des briques numériques seulement si nécessaire à votre travail du quotidien.

Avez-vous vu le foisonnement d’outils numériques sur le marché ? Comment ne pas s’y perdre… Ca va un peu dans tous les sens. Beaucoup d’acteurs se positionnent sur le même segment de marché. Certains outils, au contraire, par leur façon d’acquérir de la donnée ou par leur façon de fonctionner, sont assez différents, mais permettent de répondre au même enjeu agricole.

Ne vous dispersez pas. Identifiez vos problématiques et contraintes les plus préoccupantes et concentrez-vous sur les outils numériques qui permettent de les soulager. Privilégiez des outils spécifiques, pas trop généraux, pour être sûr de répondre au mieux à vos problématiques. Suivez le parcours utilisateur sur la plateforme et armez-vous des filtres pour naviguer au mieux dans l’écosystème grandissant des outils numériques appliqués à l’agriculture.

Le numérique reste un outil, on ne le répétera jamais assez. C’est une couche de vernis – un beau vernis certes – mais vous ne pouvez pas construire votre stratégie sur un outil. L’outil vient dans un second temps, une fois que l’orientation agronomique de l’exploitation est claire et bien identifiée. C’est bien la stratégie agronomique que l’outil numérique viendra sublimer.

Dire qu’untel outil numérique est un outil d’agroécologie ou d’agriculture de conservation n’a aucun sens. Tout dépend comment sont utilisés les outils numériques. Enormément d’outils sont adaptés à des itinéraires culturaux très différents, et c’est bien là tout leur intérêt. Mais encore une fois, ils arrivent dans un deuxième temps, une fois que la philosophie et la façon de produire sur l’exploitation ont été décidées.

Les outils numériques sont là pour vous appuyer sur l’ensemble de votre itinéraire cultural. Vous devez les maitriser et en comprendre le fonctionnement. Un outil d’aide à la décision ? Un modèle agronomique ? Vous devez comprendre ce qu’il y a derrière tout ça. Bien sûr, il n’est pas nécessaire d’en connaitre les détails les plus intimes parce que vous pourriez rentrer dans des processus extrêmement complexes et trop spécifiques. Mais vous avez le droit de savoir le type de données qui sont utilisées par l’outil ou encore le raisonnement qui permet à l’outil de vous donner une décision.

Les boites noires, les vices cachés, c’est terminé ! Vous ne pouvez plus laisser passer. « Que permet l’outil ? » ; « Permet-il d’acquérir de l’information ? De recevoir un conseil ? D’agir sur mes parcelles ? » ; « Que mesure exactement l’outil » ? Posez-vous des questions, et posez-les surtout à vos interlocuteurs. En maitrisant les outils numériques que vous utilisez, vous serez également plus autonome et vous pourrez prendre une décision finale en toute conscience. N’hésitez pas à aller creuser les dossiers thématiques et les articles de blog pour prendre du recul sur les technologies du marché.

Le but premier de cette plateforme est de vous montrer les outils numériques existants et, si possible, de vous présenter des exemples concrets d’agriculteurs mettant à profit ces outils-là. Certains outils pourront vous paraitre incroyables, d’autres surprenants, certains non adaptés à votre situation, d’autres encore peut-être même complètement inutiles.

Restez ouverts et curieux. Ce n’est pas parce qu’un outil ne semble adapté qu’à des grandes exploitations ou pour un type de cultures particulier, que vous ne pourrez pas en tirer un intérêt significatif sur votre exploitation. A contrario, ce n’est pas parce qu’un outil s’ajuste parfaitement aux objectifs et contraintes de vos voisins que ce sera le cas pour vous. Inspirez-vous des autres, gardez les oreilles ouvertes, et forgez vous votre propre opinion. Replacez-vous toujours dans votre propre contexte.

Est-ce que les termes suivants résonnent à vos oreilles ou n’en avez-vous jamais entendu parler ? « Open-source », « Standardisation », « Interopérabilité », « Portabilité », « Sécurité », « Consentement », « RPGD »… Si ces mots vous sont inconnus, il est temps que vous en preniez conscience et que vous vous acculturiez au sujet de la donnée.

Vous ne pouvez pas rester captifs d’une plateforme ou d’un logiciel propriétaire. Vous ne pouvez pas accepter de ne pas pouvoir récupérer facilement les données que vous pourriez avoir rempli sur un outil. Vous ne pouvez pas acceptez qu’aucun bénéfice ne soit retiré de la donnée que vous partagez. En termes simples, vous devez comprendre ce qui est fait de vos données. Les données sont l’or noir du XXIème siècle. Vous devez en comprendre les tenants et aboutissants. Il n’est pas trop tard !

L’argent est le nerf de la guerre, on ne peut pas en démordre. Le coût des outils numériques restera en tête de liste des éléments influençant votre achat. Néanmoins, gardez en tête que le retour sur investissement d’un outil numérique sera toujours compliqué à mesurer. L’agronomie est une discipline extrêmement complexe, avec des interactions dans tous les sens et des dynamiques spatiales et temporelles de vos facteurs de productions. Sol, Climat, Ravageurs, Maladies, Rotations, Pratiques Culturales… – il y a tellement de briques qui viennent s’entremêler qu’il est difficile de démêler le vrai du faux.

Ne pensez donc pas que retour sur investissement. Pensez également à la charge mentale que pourrait vous éviter l’outil numérique, au confort et gain de temps qu’il pourrait vous apporter, à l’intérêt que l’outil pourrait susciter pour des pratiques plus responsables. Et n’oubliez pas la stimulation intellectuelle, certains outils vous amèneront à vous poser de nouvelles questions et à vous faire réfléchir.

Les sirènes ne sont jamais très loin… +10% d’augmentation de rendement, 30€ d’économie à l’hectare, j’en passe et des meilleures. Ces chiffres, vous les avez certainement déjà entendus de la bouche de certains commerciaux, ou vous les avez peut-être vus sur des plaquettes de présentation d’outils. Comme nous l’avons dit dans la précédente section, mesurer le retour sur investissement d’un outil numérique n’est vraiment pas évident. Les outils numériques, et de manière plus générale l’Agriculture de Précision, ne vont pas déplafonner les rendements et ne vont pas révolutionner l’agriculture. Cela reste des outils, des appuis, des méthodes – certes parfois très puissants – mais vous vous devez de garder votre esprit critique.

« Dans quel contexte les chiffres que vous présentez ont-ils été obtenus ? » ; « Quel est le prix complet du service proposé (amortissement des charges matériel, coût de l’outil, coût du service associé à la prestation [échantillonnage, conseils…]) ? » ; « Comment pouvez-vous m’assurer que ces chiffres s’appliqueront dans mon exploitation ? » Servez-vous de ces questions pour réagir aux chiffres qui vous seront présentés. Basez-vous sur des faits objectifs.

Cela peut paraitre assez bête à dire, mais certains fournisseurs proposent de tester les outils numériques avant d’aller les acheter (pour les outils payants bien entendu). Profitez-en pour vous rendre compte de l’adéquation de l’outil avec votre contexte pédo-climatique et avec vos objectifs et contraintes de production. Profitez des tests et retours clients dont ont besoin certains fournisseurs pour juger de l’intérêt de tel ou tel outil pour votre exploitation. Cela vous permettra également de co-construire l’outil avec le dit fournisseur et même d’orienter les améliorations de l’outil à votre fin.

Ne rien dire, c’est cautionner. La plateforme vous permet de juger et de noter les outils. Profitez-en pour donner des avis et retours constructifs à la communauté (une critique complètement gratuite n’est pas vraiment constructive….). Vous avez pu comparer des outils numériques grâce aux avis d’autres personnes, et sur des profils variés ? Partagez alors avec la communauté vos ressentis et vos propres expériences.

Cela permettra de se rendre compte de l’adéquation des outils numériques avec le besoin des utilisateurs et, d’une manière générale, de juger de l’intérêt des outils numériques pour la filière agricole. Un outil numérique ne fonctionne pas ? Les résultats et indicateurs fournis sont erronés ? Permettez à la communauté de le savoir et aux fournisseurs d’améliorer leur outil.

Les ressources sur la plateforme

Pour vous aider à sillonner dans cet écosystème florissant d’outils numériques en agriculture, nous vous proposons un certain nombre de ressources sur la plateforme :

ARTICLES THEMATIQUES

Des articles thématiques complets pour appréhender des technologies complexes et commencer à prendre du recul

LES GRANDS CHIFFRES

Des cartes et des infographies pour avoir une vue élargie de l’écosystème numérique en agriculture

EXEMPLES D’AGRICULTEURS

Bientôt disponible

Comparez-vous aux profils d’agriculteurs que nous avons identifiés

FORMATIONS

Bientôt disponible

Allez plus loin sur la compréhension des enjeux des outils numériques en agriculture

fr_FRFrench